Garçon, un café coworking s’il vous plaît!


Cet automne à Marseille, le café est sur toutes les lèvres. 

Alors que le Mucem présente une grande exposition de 300 oeuvres qui lui est entièrement dédiée, la photographe Margot Lançon expose en parallèle les garçons de café en plein travail sur les murs de la ville. En même temps, la caféine étant la substance la plus consommée au monde, il était grand temps d’en parler.

Le café que l’on boit, comme celui que l’on fréquente, est partie intégrante de notre vie et de notre histoire. D’ailleurs, je suis prête à parier que peu d’entre-nous pourraient s’en passer… On fait le test ?

Oui, le café est un rituel rassurant, on l’aime pour sa saveur, son réconfort et son petit côté convivial (entre-nous, on ne peut décemment pas démarrer l’apéro à 11h du matin). Et au boulot, il faut bien le dire, la machine à café est le point de rendez-vous incontournable où beaucoup, beaucoup (trop?) de choses se racontent…

Un petit café coworking ?

On se retrouve au café pour se détendre, se rencontrer, lire, écrire, échanger et de plus en plus pour travailler… La preuve en est avec les espaces coworking qui se sont adaptés à une nouvelle génération de travailleurs nomades en additionnant wifi + coffee.

Chez Smack Coworking on a pris la question très au sérieux en ouvrant le Smack Café au rez-de-chaussée du bâtiment. On a misé sur une machine de compétition °-) et sur l’entreprise familiale marseillaise Café Luciani, qui torréfie les grains de café de manière totalement artisanale depuis 1863. Voilà, un très bon café, des fruits de saison et des viennoiseries avec d’autres coworkers, des startups, des indépendants, des télétravailleurs et vous.

Alors, vous reprendrez bien un peu de wifi avec votre café ?